En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Paris > Orientation > Formation > Alternance

Alternance & tuteur : un rôle à haute valeur ajoutée

66% des jeunes estiment que la réussite de l’alternance dépend de la relation avec le tuteur.

ENCADREMENT Pendant les périodes en entreprise, le jeune alternant peut compter sur le soutien
indéfectible de son tuteur. De lui dépend le développement de ses compétences.

Àla fois expert de son domaine, manageur et coach, le tuteur (ou maître d’apprentissage) est un acteur clé de la réussite de l’alternance. Chargé de transmettre les pratiques professionnelles, il a en fait un rôle beaucoup plus large : il contribue au développement du savoir-être et à la découverte des rouages de l’entreprise.
« C’est grâce à l’alternance, et au tuteur, que l’étudiant apprend les codes professionnels et se sent à l’aise dans le monde du travail », estime Michèle Pacquet, responsable business administration chez Siemens.

Une montée en puissance progressive


Depuis trois ans, elle encadre une jeune alternante inscrite en licence puis en master à l’IAE de Lille. « Dans un premier temps, décrit Michèle Pacquet, les tâches confiées à Marine étaient assez modestes et très encadrées, puis elles sont montées progressivement en puissance. Grâce à la relation de confiance qui s’est instaurée entre nous, Marine a gagné rapidement en autonomie sur ses missions. »
Au sein du cabinet de conseil Wavestone, l’encadrement des alternants est assuré par deux personnes : le manageur d’équipe, chargé de confier les missions et d’évaluer, et le tuteur, un consultant qui accompagne au quotidien. « C’est en quelque sorte un parrain, plus proche du jeune en termes d’âge et d’expérience », précise Étienne Goux, manageur de l’entité Architecture des systèmes d’information et data.

Les liens avec le centre de formation


Ces dernières années, son équipe a accueilli une élève ingénieure de Télécom Bretagne, aujourd’hui en CDI dans l’entreprise. « Je lui ai confié une mission de longue durée, correspondant à la fois aux objectifs de sa formation et aux besoins de l’entreprise, précise le manageur. En parallèle, elle a participé à plusieurs activités de conseil avec un chef de projet expérimenté. »
La qualité de la période en entreprise dépend aussi des relations entretenues avec le centre de formation. « Le plus important est l’échange préalable, pour être au clair sur les modalités et objectifs de l’alternance », estime Étienne Goux. Michèle Pacquet, pour sa part, utilise MySUP, un réseau social dédié aux relations entre les entreprises et les centres de formation en Hauts-de-France.

Une expérience enrichissante


Forts de leur expérience, les deux managers considèrent le tutorat comme une expérience nécessitant un investissement important. Pour Étienne Goux, « il faut avoir l’envie de faire progresser, en identifiant les activités qui ont une vraie valeur ajoutée pour les étudiants ».
« En tant que tutrice, je me dois d’être à l’écoute, de faire preuve de patience et de pédagogie, complète Michèle Pacquet. En retour les jeunes en alternance apportent leur fraîcheur dans une équipe et un regard neuf sur nos pratiques. »

Le tuteur, pilier de l’initiative Engagement Jeunes


Lancé en 2014, le programme Engagement Jeunes est né d’un constat : les grandes entreprises forment de nombreux jeunes en alternance mais ne peuvent pas tous les embaucher ensuite. L’idée est donc que ce vivier de talents bénéficie à leur réseau de PME partenaires et à d’autres entreprises, à travers une plateforme gratuite leur donnant accès à une Cvthèque. Aujourd’hui, près de 70 grandes entreprises recourent à cette solution. Plus de 5 000 jeunes sont ainsi référencés, et plusieurs centaines de petites entreprises utilisent cette plateforme pour identifier des potentiels.
Les tuteurs des jeunes tiennent lieu de référence pour les recruteurs intéressés et peuvent ainsi aller jusqu’au bout de leur rôle d’accompagnement. Ils sont aidés par des formations en ligne, sous forme de vidéo, pour tenir au mieux ce nouveau rôle.
www.engagement-jeunes.com


Alternance - Consultez aussi :

Alternance - à la conquête de l'entreprise - sommaire du dossier
L'alternance en six points essentiels à connaître
Décrocher un contrat en alternance : un chemin de croix ?
Alternance : 5 astuces pour accrocher un recruteur
Alternance. Comment trouver un emploi/contrat grâce aux réseaux sociaux
Alternance : Témoignages de Vanessa, Fatoumata et Dave
Alternance & tuteur : un rôle à haute valeur ajoutée
Reconversion en alternance : une formation pratique pour un nouveau départ


Réagir sur le Forum Alternance
Le Parisien

Le Parisien
10.01.2017

Retour au dossier Alternance
Alternance : Alternance & tuteur : un rôle à haute valeur ajoutée
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Alternance : consultez aussi...

orientation
L'alternance, un pied dans votre emploi de demain

L'alternance, un pied dans votre emploi de demain

Étudier en alternance donne un bon aperçu de la vie en entreprise. Le passage vers l’emploi en est facilité d’autant que les DRH apprécient ces étudiants bien formés.

Un site Web pour connecter apprentis et employeurs

Un site Web pour connecter apprentis et employeurs

La CCI Paris Ile-de-France réaffirme sa volonté de soutenir l’apprentissage, avec une plate-forme qui met en relation les personnes de moins de 30 ans et les entreprises.

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus est encore trop réservé aux étudiants et pas assez aux apprentis. La ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite que davantage d’apprentis fassent des séjours à l'étranger.

Alternance : comment trouver un contrat pour la rentrée ?

Alternance : comment trouver un contrat pour la rentrée ?

Pour suivre une formation en alternance, il faut une école et une entreprise qui vous accueille en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Sinon vous risquez de devoir abandonner votre projet.

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

La formule a trouvé sa place dans les écoles de commerce. Pour les étudiants, c’est avoir un pied dans l’entreprise et pouvoir mettre en application les apprentissages théoriques.

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

François Hollande avait fixé l’objectif de 500 000 apprentis. Mais en 2016, seuls 405 000 élèves ont signé un contrat leur permettant de suivre une formation tout en travaillant dans leur domaine.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
ESIS - Ecole Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.