OrientationUniversités

Covid-19 : les nouvelles mesures annoncées concernant les jeunes

Mercredi 14 octobre 2020 : suite à l'interview télévisé d'Emmanuel Macron (sur TF1 et France 2) voici les mesures à retenir concernant les étudiants.

Le président Emmanuel Macron mercredi 14 cotobre face à Gilles Bouleau et Anne-Sophie Lapix sur TF1 et France 2.

Alors que l’épidémie de Covid-19 poursuit sa course, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi de nouvelles mesures destinées à l’endiguer.

L’annonce était espérée par certains, mais redoutée par beaucoup. Lors d’une intervention télévisée le président de la République Emmanuel Macron a déclaré ce mercredi 14 octobre l’instauration d’un couvre feu en Ile de France et dans 8 grandes métropoles : Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne. Ce couvre-feu s’étalera de 21 heures à 6 heures du matin. Cette mesure s’appliquera au minimum 4 semaines à partir de vendredi soir, 0h00. Elle pourra être prolongée jusqu’au 1er décembre.

Un couvre feu mais pas de fermeture des universités ou grandes écoles


Il sera possible d’échapper à l’obligation de ne pas circuler pour les personnes qui pourront justifier d’une activité professionnelle les obligeant à se déplacer entre 21h et 6 heures du matin. Aucune précision n’a été donnée sur la situation des étudiants qui terminent leurs cours tard et habitent loin de leur établissement. Cependant les déplacements entre régions restent possibles, tout comme les départs en vacances de la Toussaint, qui commenceront samedi 17 octobre.



La fermeture des universités n’a donc pas été retenue par le président de la République, qui a également précisé qu’il ne souhaitait pas stigmatiser les plus jeunes, "C'est dur d'avoir 20 ans en 2020, donc je ne donnerai jamais de leçons à nos jeunes", "Ce sont ceux qui vivent un sacrifice terrible" a également ajouté Emmanuel Macron. "Examens annulés, difficulté pour trouver un premier emploi...". L’annonce de la fermeture des universités n’aurait pas été une bonne nouvelle pour les étudiants, alors que beaucoup d’entre eux ont rencontré de grandes difficultés pour suivre les cours à distance de mars à juin dernier.

Rassemblements limités à 6 personnes


Lors de son allocution le président a également évoqué la nécessité de limiter les rassemblements, limités à 6 personnes au plus. Un nouveau geste barrière, comme le lavage des mains, recommandé depuis 6 mois en Allemagne, a été mis en avant : aérer les pièces pour ne pas favoriser la transmissions du virus en espace confiné. “Il faut qu'on réussisse à réduire nos contacts un peu inutiles, parfois nos contacts les plus festifs, mais qu'on continue à avoir une vie sociale au travail, où on sait bien protéger, parce qu'on a maintenant la règle du masque à l'école, au lycée, à l'université”, a ajouté le président.
Un couvre feu et une nouvelle règle pour "réduire les contacts privés qui sont les contacts les plus dangereux" selon Emmanuel Macron.

Une aide financière pour les jeunes


Enfin le président de la République a annoncé la mise en place d’une aide financière de 150 euros pour les allocataires du RSA, et les bénéficiaires des APL, plus 100 euros par enfant. Cette aide pourra donc bénéficier aux étudiants qui ne vivent plus avec leurs parents. "Ce qui permettra d'aller entre 100 et 450 euros, ce qui est plus qu'une revalorisation.‘
Rectificatif puis confirmation
Rectifié le jeudi puis confirmé le samedi : le Premier ministre Jean Castex a annoncé que l’aide de 150 euros à destination des personnes les plus précaires sera bien être étendue aux jeunes bénéficiant des aides au logement et aux étudiants boursiers.
PLUS D'INFOS > Les jeunes bénéficiaires des APL et les boursiers toucheront bien une prime de 150 euros

Fêtes privées et fêtes étudiantes interdites partout en France


Jeudi après-midi, le premier ministre a aussi précisé les nouvelles dispositions liées à l’instauration de l’état d’urgence sanitaire : ainsi toutes les fêtes privées, y compris les fêtes étudiantes, sont interdites partout en France à partir de vendredi soir minuit, et ce pour une durée de 4 semaines minimum, portée à 6 semaines si le Parlement donne son accord.

Ces mesures s'ajoutent à celles déjà annoncées le 5 octobre dernier : baisse de 50% de la jauge de capacité d'accueil des amphis, classes, bibliothèques... des universités et grandes écoles dans les zones d'alerte renforcée et maximum.

Sandrine Chesnel

Retour au dossier Universités
Universités : Covid-19 : les nouvelles mesures annoncées concernant les jeunes
Imprimer

Commentaires / Réactions

Universités : consultez aussi...

Bibliothèques Universitaires et Covid-19 : la galère des étudiants pour réviser

Bibliothèques Universitaires et Covid-19 : la galère des étudiants pour réviser

Le travail en bibliothèque universitaire est une des nombreuses victimes collatérales de la crise sanitaire. Beaucoup de “BU” ont en effet durci leurs conditions d’accès, quand elles n’ont pas tout simplement fermé leurs portes.

Covid-19 : les universités et grandes écoles limitées à 50% de leurs capacités en zones d'alerte renforcée et maximale

Covid-19 : les universités et grandes écoles limitées à 50% de leurs capacités en zones d'alerte renforcée et maximale

Suite à l'évolution récente de l'épidémie, le gouvernement instaure de nouvelles règles pour les zones d'alerte renforcée et maximale comme à Paris, Lille, Rouen, Marseille

Covid-19 : les universités confrontées au risque… de décrochage

Covid-19 : les universités confrontées au risque… de décrochage

La limitation de la fréquentation des sites en zone d’alerte renforcée ou maximale risque de fragiliser les élèves de première année.

Covid-19. Cours en prétentiel ou à distance : une rentrée hybride

Covid-19. Cours en prétentiel ou à distance : une rentrée hybride

Sur fond de fermetures soudaines de certains campus, l'enseignement à distance est devenu le sujet n° 1 de l'enseignement supérieur. Pour longtemps ?

VIDÉO. Amphis bondés et coronavirus : à la Sorbonne, des étudiants déjà inquiets

VIDÉO. Amphis bondés et coronavirus : à la Sorbonne, des étudiants déjà inquiets

Crise du coronavirus et rentrée 2020 : les étudiants du supérieur sont priés de respecter les gestes barrières... mais les conditions de travail le permettent-ils en présentiel ?

Prep'Avenir : un nouveau diplôme universitaire pour trouver sa voie

Prep'Avenir : un nouveau diplôme universitaire pour trouver sa voie

« Mon objectif, c’est de sortir en sachant ce que je veux faire » TOM, a intégré le nouveau diplôme universitaire lancé à Evry-Courcouronnes. Il s’adresse aux bacheliers un peu perdus dans leur orientation.

Ecoles à la Une

GLION - Institut de Hautes Etudes
Des formations qui font la différence Étudier à Glion vous préparera à...
EMC - Ecole supérieure des Métiers de l'Image, du son et de la création 2D.3D
• L'EMC est spécialisée dans les formations artistiques en alternance et...
IN'TECH – Ecole supérieure d’ingénierie en informatique
Fondée en 2002, IN'TECH est une école supérieure d'Ingénierie en...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.

En ce moment