En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou traceurs pour améliorer et personnaliser votre expérience, réaliser des statistiques d’audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. En savoir plus

Accueil > Paris > Jobs / Stages > Informatique, cuisine, entretien… ces métiers...

Jobs/Stages

Informatique, cuisine, entretien… ces métiers qui embauchent

C’est un espoir pour les Franciliens en recherche de travail : les intentions d’embauche en Ile-de-France sont à nouveau à la hausse.

stages-jobs  Informatique, cuisine, entretien… ces métiers qui embauchent C’est un espoir pour les Franciliens en recherche de travail : les intentions d’embauche en Ile-de-France sont à nouveau à la hausse. informatique, cuisine, entretien, métiers, métier, embauche, emploi, recrutement, travail

La start-up Meilleurs Agents spécialisée dans l’information immobilière est passée de quatre fondateurs à plus de 120 salariés. (DR.)

Consultez aussi :

Les intentions sont là. Seront-elles suivies dans les faits ? Alors que les derniers chiffres du chômage font état d’une énième hausse (+ 0,2 % en un mois) du nombre de demandeurs d’emploi fin février en Ile-de-France (664 420), la 14 e enquête de Pôle emploi sur les besoins en main-d’œuvre* des entreprises de la région révèle que 62 704 établissements publics et privés envisagent 290 127 recrutements pour 2015.

Un chiffre en légère hausse



Le nombre d’intentions d’embauche augmente de 1,1 % par rapport à l’année dernière. « Ça représente 3 101 projets de recrutement supplémentaires, ce qui n’est pas rien dans le contexte économique actuel », indique Sofia Elomri, directrice des études statistiques à Pôle emploi Ile-de-France. Il s’agit essentiellement de projets pérennes. Et plus d’un contrat envisagé sur deux est un CDI. L’emploi saisonnier connaît lui, un recul de 2,6 % par rapport à 2014.

Les secteurs porteurs



Sans surprise, le secteur tertiaire continue à être LE domaine qui concentre le plus de besoins. Il représente à lui seul les trois quarts des intentions d’embauche (225 884) dans la région. Les ingénieurs et cadres d’études en informatique, les employés polyvalents de cuisine ainsi que les agents d’entretien de locaux sont les trois métiers les plus recherchés. L’industrie agroalimentaire et le commerce enregistrent des poussées (+ 26 % et + 11 % d’intentions par rapport à 2014).

Bâtiment et industrie en crise



Le secteur de la construction accuse une baisse de 30 %, l’industrie manufacturière chute de 5,1 %.




Les professions qui peinent à recruter



Un tiers des projets d’embauche en Ile-de-France ne trouvent pas preneur, principalement à cause de l’inadéquation des candidatures (manque d’expérience, de motivation…) et de la pénurie de candidats. Une pénurie souvent causée par les difficultés liées aux conditions de travail (distance, horaires…). Ces métiers dits « en tension » concernent surtout les services à la personne, l’informatique, l’industrie agroalimentaire (+ 2,7 points) et l’agriculture ainsi que les attachés commerciaux.

* Enquête réalisée fin 2014 auprès de 286 700 employeurs.


« Nous allons renforcer nos effectifs de 25 % cette année »

Thibault Rémy, DRH de l’entreprise Meilleurs Agents C’est l’exemple type de la « jeune pousse » — une start-up en version originale — à croissance rapide. Créée en 2008 par quatre personnes, l’entreprise Meilleurs Agents.com spécialisée dans l’information immobilière, compte aujourd’hui 120 collaborateurs… Et les recrutements sont loin d’être terminés. « Nous prévoyons de renforcer nos effectifs de 25 %. Nous allons proposer une trentaine de nouveaux postes, tous en CDI, d’ici à la fin de l’année », confirme Thibault Rémy, directeur des finances et des ressources humaines de la start-up installée dans le « Silicon Sentier » (II e), au cœur du quartier parisien du numérique. Les deux tiers des embauches programmés portent sur des postes de commerciaux. Le tiers restant concerne des postes plus spécifiquement liés à l’informatique, à l’ingénierie et aux fonctions support, recherche et développement. Le recrutement des « commerciaux » ne devrait poser aucun problème. « Nous avons en moyenne 50 postulants par place proposée », reconnaît Thibault Rémy. « Mais pour les développeurs Web, ce sera sans doute beaucoup plus compliqué », ajoute-t-il aussitôt.

Selon les résultats de la nouvelle enquête BMO (Besoins en main-d’œuvre) de Pôle emploi, les métiers de l’informatique se classent, comme l’an passé, en tête des secteurs les plus porteurs à Paris. Conséquence : c’est aussi le domaine d’activité où les employeurs disent rencontre le plus de difficultés à recruter. Cap Digital, l’association qui fédère les entreprises du numérique d’Ile-de-France, dresse le même constat dans son dernier baromètre de l’emploi. Selon l’organisme, la demande de « développeurs Web » a progressé de 30 % au 1 er trimestre 2015 par rapport à la même période en 2014.

« Pour ces postes, nous faisons appel à un cabinet de recrutement professionnel », reprend le DRH de Meilleurs Agents.com. « C’est la seule façon de trouver ces perles rares très demandées sur le marché. »


Métiers liés : Cuisinier, Technicien de maintenance en informatique,


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi
Le Parisien

Le Parisien
22.05.2015

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Informatique, cuisine, entretien… ces métiers qui embauchent
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

Le journaliste pigiste : quel statut, quels droits ?

Le journaliste pigiste : quel statut, quels droits ?

Le pigiste est un journaliste salarié payé à la tâche. Un mode de paiement particulier qui se distingue du salaire mensualisé, qu’il faut bien connaître pour faire respecter ses droits.

Travailler dans le numérique : la motivation comme unique qualification

Travailler dans le numérique : la motivation comme unique qualification

Changement de filière, reconversion professionnelle : le numérique recrute des profils de divers horizons. Et vous l’intéressez sûrement.

Le marché du Digital explose : le besoin en recrutement aussi

Le marché du Digital explose : le besoin en recrutement aussi

Le déploiement du Web met les entreprises au pied du mur. Pour être performantes, il leur faut intégrer des talents numériques. Et beaucoup.

Travailler pour une start-up, est-ce vraiment différent ?

Travailler pour une start-up, est-ce vraiment différent ?

Caricaturé pour sa liberté d’organisation, le travail dans le digital n’en est pas moins exigeant. Et suppose un engagement total, hiérarchie ou pas.

Témoignages. L'étudiant digital, c'est moi !

Témoignages. L'étudiant digital, c'est moi !

Conjuguer les talents créatifs et techniques, c’est la spécialité des écoles du numérique. Amandine, Antoine, Guillaume... portraits de trois jeunes passionnés à la conquête du Web.

Ecoles et métiers du numérique : le digital a besoin de vous !

Ecoles et métiers du numérique : le digital a besoin de vous !

Retrouvez ce mardi 16 octobre notre cahier spécial "Métiers : le digital a besoin de vous" disponible en kiosque et sur notre site internet.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
ICD - International Business School Toulouse
L’ICD forme ses étudiants à devenir des experts internationaux du...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements