En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Paris > Orientation > écoles

Montpellier Business School - Alternance : la diversité au cœur

Alternance : la diversité au cœur - Grand Angle - En tête à tête avec Didier Jourdan, directeur général de Montpellier Business School

orientation ecoles Montpellier Business School  - Alternance : la diversité au cœur  Alternance : la diversité au cœur - Grand Angle - En tête à tête avec Didier Jourdan, directeur général de Montpellier Business School   montpellier bs alternance, apprentissage, ecole commerce alternance

Didier Jourdan, directeur général de Montpellier Business School

Consultez aussi :

À Montpellier Business School, les cursus en alternance ont été développés avec le double souci de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et surtout de contribuer à la mobilité ascendante.

Comment ? En facilitant l’accès à des profils issus de famille modeste grâce à des aides financières et pédagogiques. Ce parti pris repose sur la conviction que la diversité est un accélérateur de réussite, à la fois pour les individus et pour les entreprises qui les emploient.

Pouvez-vous raconter la petite histoire de l’alternance à Montpellier BS ?


En 1997, dans le cadre du programme master Grande École, nous avons ouvert un concours spécifique pour les élèves titulaires d’un bac +2 à bac +4 souhaitant suivre leurs études en alternance. Au fil des années, l’alternance (apprentissage et contrats de professionnalisation) s’est extrêmement développée et notre souci est de mettre l’accent sur la diversité des talents qui est, aujourd’hui, une condition essentielle de l’innovation et du développement. Notre objectif est d’accueillir au sein du programme des profils les plus divers que ce soit au niveau du type d’études, de l’origine, de la nationalité, de la culture, du genre ou de la catégorie socioprofessionnelle, afin de préparer tous nos élèves à la vie professionnelle. Étant donné que les élèves issus de familles modestes – ainsi que ceux, de plus en plus, de la classe moyenne ‒ rencontrent des difficultés financières croissantes pour suivre le programme master Grande École, nous disposions avec l’alternance d’un moyen de favoriser une forme de mobilité ascendante. En 2017, nous allons donc fêter nos 20 ans de formation en alternance.

Comment se déroulent ces formations ?


Il s’agit de proposer des parcours qui alternent enseignements académiques de haut niveau et mises en pratiques opérationnelles en entreprise. Le rythme habituel est de trois semaines en entreprise pour une semaine sur le campus, mais il est adaptable en fonction des projets professionnels ou des besoins des entreprises. Lorsque nous accompagnons un étudiant, nous sommes très attentifs à ce qu’il suive une formation métier avec des missions responsabilisantes. Ce n’est que de cette façon qu’il devient possible d’offrir une insertion professionnelle réussie. Pour Montpellier Business School, le triangle magique de l’alternance est le suivant :
• des entreprises qui adhèrent à notre démarche de mixité par la diversité ;
• des institutions publiques qui nous soutiennent ;
• des étudiants en demande de ce type de parcours. Vous développez un axe spécifique autour de la diversité.



De quoi s’agit-il ?


L’alternance est une réponse à l’importante question de l’inclusion sociale. Depuis plus de 15 ans, nous déployons une politique destinée à combattre toutes les formes de discrimination, notamment financières, dans l’accès aux études supérieures. Nous sommes d’ailleurs le premier établissement d’enseignement supérieur à avoir obtenu le Label Diversité en 2009, qui a sans cesse été renouvelé depuis. À Montpellier BS, dans le programme master Grande École, ce sont 90 % des élèves en dernière année d’études qui n’acquittent pas de droits de scolarité. Sur l’ensemble des élèves de ce programme, 40 % d’entre eux en sont dispensés durant une année d’études. Nous comptons également 38 % de boursiers dont 39 % situés entre les échelons 4 à 7, et 26,50 % d’élèves issus des catégories socioprofessionnelles modestes.

Comment ouvrez-vous vos programmes à ces profils si variés ?


Il est possible de relever trois types d’actions :
• En amont
Nous déployons différents dispositifs afin d’amener certaines populations d’élèves dans les lycées à découvrir notre établissement. Nous mettons au point des parcours élaborés comme les Cordées de la Réussite ou réalisons des actions auprès de lycées situés en zone d’éducation prioritaire.

• Lors de la sélection
Nous veillons à diversifier les possibilités d’entrée en créant des concours spécifiques pour certaines catégories d’étudiants. Ils sont au nombre de cinq :
> deux concours de formation initiale alternée qui imposent aux élèves intégrés d’effectuer l’intégralité de leur scolarité en alternance ;
> un concours pour les sportifs de haut niveau (SHN) qui permet une intégration en 1re année ;
> un concours pour les professionnels qui souhaitent reprendre les études (Concours Formation professionnelle continue, FPC 2) ;
> un concours international (CI) ouvrant l’accès en 2e année du programme Grande École à des étudiants étrangers.

• À l’entrée
Pour faciliter le suivi des études en alternance, nous accompagnons chaque étudiant pour qu’il puisse bénéficier à la fois d’aides financières et d’aides pédagogiques. Ainsi, par exemple, un élève qui choisit, en 2015-2016, d’effectuer sa seule dernière année d’études du programme Grande École par l’alternance voit mécaniquement l’intégralité des droits de scolarité pour l’ensemble de ses études (3 ans) réduits de 81 %.

Comment sont conduits les partenariats écoles/entreprises ?


Nous comptons plusieurs milliers d’entreprises pouvant avoir recours à nos étudiants sous la forme de l’alternance, dont 400 d’entre elles sont très fidèles. Notre service dédié aux relations écoles-entreprises, constitué de 15 spécialistes des RH et du recrutement, propose un accompagnement premium auprès des entreprises mais aussi auprès des étudiants candidats-apprentis. Comment ? En les coachant individuellement dès leur recherche de contrat pour formaliser leurs projets professionnels et les préparer à leurs entretiens de recrutement. Une fois recrutés, ils sont accompagnés par cette équipe tout au long du cursus alternance jusqu’à l’obtention du diplôme.


Les chiffres-clés de l’alternance à Montpellier BS


1ère grande école de management en France par le nombre d’apprentis (Le Parisien 2012).
Près de 900 étudiants en alternance en 2016, soit 39 % du programme master grande école.
90 % des élèves de dernière année du programme master grande école optent pour l’alternance.
70 % des alternants sont embauchés avant même l’obtention de leur diplôme. Les élèves en alternance réduisent de plus de 80 % la totalité des frais de scolarité de l’ensemble du programme.


Par Romain Giry

Alternance - Consultez aussi :

Alternance - à la conquête de l'entreprise - sommaire du dossier
L'alternance en six points essentiels à connaître
Décrocher un contrat en alternance : un chemin de croix ?
Alternance : 5 astuces pour accrocher un recruteur
Alternance. Comment trouver un emploi/contrat grâce aux réseaux sociaux
Alternance : Témoignages de Vanessa, Fatoumata et Dave
Alternance & tuteur : un rôle à haute valeur ajoutée
Reconversion en alternance : une formation pratique pour un nouveau départ


Réagir sur le Forum Ecoles

LE PARISIEN
10.01.2017

Retour au dossier écoles
écoles : Montpellier Business School - Alternance : la diversité au cœur
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Objectif Mars pour sept étudiants de Polytechnique !

Objectif Mars pour sept étudiants de Polytechnique !

Sept étudiants de Polytechnique ont conçu une combinaison qui pourrait permettre de marcher sur la planète rouge. Le tout a été réalisé avec une imprimante 3D.

Réseaux : dans cette école, 100 % des diplômés trouvent un travail

Réseaux : dans cette école, 100 % des diplômés trouvent un travail

L’accès au marché de l’emploi est difficile, même pour les jeunes diplômés. Un souci que ne rencontrent visiblement pas les étudiants de la filière très haut débit de l’école L’EA (ex-Itedec) dans cet établissement d’Aubergenville

Les bacheliers en immersion à Polytechnique

Les bacheliers en immersion à Polytechnique

Une quarantaine d’adolescents sont accueillis au sein de la prestigieuse école afin de préparer leurs débuts dans le supérieur.

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Vos voeux APB n’ont pas été satisfaits ou vous êtes encore hésitant sur vos choix d’orientation pour la rentrée prochaine ? Pas de panique, il n’est pas trop tard : de nombreux établissements accueillent encore les candidats en juillet et au-delà.

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

C’est parti ! Le Classement des associations est de retour pour sa 6e édition !

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Différentiation. Les grandes écoles développent des expertises dans des domaines précis en plus de la formation généraliste en management qu'elles dispensent.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Kaplan International English
Kaplan International est un organisme de séjours linguistiques, spécialisé...
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.