Orientationécoles

Réussir ses entretiens de motivation grâce aux héros de la littérature : travailler en équipe, ne pas se décourager

Par Robin Morth, directeur opérationnel de PGE PGO, enseignant et jury de concours.

L’entretien de motivation est une épreuve redoutée des candidats aux grandes écoles. C’est également une épreuve qui répond à des codes bien définis, qui fait appel à des attitudes précises, qui demande à l’étudiant des éléments de langage à maîtriser ; autant de contraintes qui nécessitent de prendre de bonnes habitudes en amont et de soigner sa préparation.
Pour comprendre ses attendus et adopter les bonnes recettes, il faut sans surprise travailler régulièrement et intelligemment. Mais avant de démarrer une nécessaire préparation théorique et pratique, faisons appel à huit grands héros de la littérature dont les comportements illustrent ce qu’il vous faudra reproduire… ou bannir le jour J.

Aujourd’hui, le dernier épisode de la série opposera l’enthousiasme des 4 mousquetaires de Dumas à l’apathie d’Oblomov

Travailler en équipe, à l’image de D’Artagnan, Athos, Portos et Aramis.


Les Trois Mousquetaires, d’Alexandre Dumas, est un grand roman autour de l’amitié. Il met en scène un jeune garçon (et Gascon), D’Artagnan, rêvant de devenir mousquetaire. Les défiant d’abord en duel, il se lie ensuite d’amitié avec 3 mousquetaires du roi Louis XIII répondant aux noms d’Athos, Portos et Aramis. Tout au long de ce long roman, les 4 mousquetaires mèneront des combats collectifs pour combattre le cardinal de Richelieu, ennemi de la reine Anne d’Autriche. La capture de Milady, alliée du cardinal, dans le couvent des Carmélites, à la toute fin du roman, illustre la force et l’efficacité du travail collectif. La célèbre devise des 4 amis, proposée par d’Artagnan dans l’extrait ci-dessous, illustre bien la puissance de la solidarité.

« Et maintenant, messieurs, dit d’Artagnan sans se donner la peine d’expliquer sa conduite à Porthos, tous pour un, un pour tous, c’est notre devise, n’est-ce pas ?
— Cependant, dit Porthos.
— Étends la main et jure ! s’écrièrent à la fois Athos et Aramis.
Vaincu par l’exemple, maugréant tout bas, Porthos étendit la main, et les quatre amis répétèrent d’une seule voix la formule dictée par d’Artagnan :
« Tous pour un, un pour tous. » »


La devise sera ensuite modifiée dans le langage populaire et l’ordre de la phrase inversé.
Les héros de ce livre avaient intégré une donnée essentielle à la réussite : ensemble, nous sommes plus forts. Ainsi, le candidat qui prépare ses entretiens de motivation aura la bonne idée de travailler cette épreuve avec des amis ou camarades ayant les mêmes échéances. Se faire répéter des « oraux blancs », s’échanger et se faire relire des fiches écoles, des fiches métiers, faire son « Tour de France des oraux » avec des amis sans le confondre avec des vacances… tout cela participera à rendre le candidat meilleur le jour J !

Oleg Tabakov jouant Oblomov dans le film « Quelques jours dans la vie d’Oblomov » basé sur le roman d’Ivan Gontcharov - Crédits : Baranovskiy V. / RIA Novosti - AFP

Ne pas se décourager face à la quantité de travail, à l’inverse d’Oblomov


Oblomov est le héros du roman comique éponyme de l’écrivain russe, Ivan Gontcharov. Ce personnage est l’incarnation même de la paresse. Face à l’immensité des possibles de l’existence, et chérissant par-dessus tout son droit à l’inaction, Oblomov déclare à l’intérieur du roman, du fond de son divan : « A quoi bon ? ». Aucune motivation d’action ne trouvera grâce à ses yeux, malgré les efforts de son ami Stolz et d’Olga, pour qui il développe des sentiments amoureux. « On peut s'occuper, bien sûr, mais quand on a un but. Or je n'en ai pas, vraiment pas. », affirme Oblomov. Il est d’ailleurs essentiel ici de rappeler que le personnage a inspiré le nom commun d’ « oblomovisme », synonyme d’inaction et de rejet du travail.

Si le personnage d’Oblomov n’a pas que des défauts, il ne doit cependant en aucun cas être une source d’inspiration pour un étudiant qui prépare ses entretiens de motivation. La période entre les écrits et le début des oraux est souvent faible – entre 2 semaines et 1 mois et demi – pour un programme de révisions chargé ! Faire une profonde introspection, se renseigner longuement sur les écoles et ce qui nous y intéressent, travailler les métiers envisagés après l’école, suivre l’actualité et savoir débattre autour des sujets choisis… l’oblomovisme sera dans ce cas source de grand danger et d’échec quasi certain ! En entretien, il restera toujours à la fin deux types de candidats, ceux qui ont travaillé, et les autres.

Entretien de motivation : les héros de la littérature vous aident à briller
Consultez aussi :

E1 : dissimulation, enthousiasme... avec Lorrenzaccio et Frédéric Moreau
E2 : esprit critique, assumer ses défauts... avec Cyrano et Figaro
E3 : savoir rebondir, maitriser les thèmes... avec Flaubert et Musset
E4 : travailler en équipe, ne pas se décourager... avec les 3 mousquetaires et Oblomov

Retour au dossier écoles
écoles : Réussir ses entretiens de motivation grâce aux héros de la littérature : travailler en équipe, ne pas se décourager

écoles : consultez aussi...

Concours GalaxY : le nouveau concours d'entrée de la grande école CY Tech

Concours GalaxY : le nouveau concours d'entrée de la grande école CY Tech

CY Tech, la nouvelle Grande Ecole d’Ile-de-France et de Nouvelle-Aquitaine crée le Concours GalaxY avec près de 900 places d’ingénieurs et de designers.

Le diplôme Bachelor (Bac+3) dans la cour des grands

Le diplôme Bachelor (Bac+3) dans la cour des grands

Ce diplôme séduit davantage d'étudiants chaque année. Qu’y apprend-on ? Quelle voie prendre ensuite ? Nos réponses dans ce dossier spécial "Le Parisien Etudiant" ce mardi 2 mars en kiosque et sur notre site.

« L'intelligence artificielle n'est pas une question technique, mais sociale »

« L'intelligence artificielle n'est pas une question technique, mais sociale »

3 questions à Tawhid Chtioui Président d’Aivancity School for Technology, Business and Society, Paris-Cachan

Palmarès des Bachelors du Parisien Étudiant : le classement 2021

Palmarès des Bachelors du Parisien Étudiant : le classement 2021

Le classement 2021 des programmes Bachelors des écoles de commerce / management par Le Parisien Etudiant. Fondé sur des critères simples et clairs, il apporte un éclairage supplémentaire pour choisir sa future formation.

Bachelor (Bac+3). Le grade de licence, gage de qualité

Bachelor (Bac+3). Le grade de licence, gage de qualité

Les grandes écoles l’attendaient depuis longtemps. Les meilleures d’entre elles délivreront ce titre prestigieux au terme de trois années d’études.

Covid-19. Comment les écoles de management font face à la crise pour aider les étudiants

Covid-19. Comment les écoles de management font face à la crise pour aider les étudiants

Entre contraintes sanitaires, avènement du digital et détresse des étudiants, quelle année 2021 les écoles de management préparent-elles ?


Ecoles à la Une

CY Tech
CY SUP assure l’articulation des premiers cycles du territoire avec les...
aivancity School for Technology Business & Society
aivancity school for technology, business & society Paris-Cachan est une...
EM Normandie
Créée en 1871 au Havre, l’EM Normandie est l'une des plus anciennes écoles...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation