Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Prothésiste dentaire

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Prothésiste dentaire

Le prothésiste dentaire est l'artisan du domaine médical. Il imagine, crée ou répare des prothèses. Chaque commande est différente, car faite sur mesure.
Comment devenir Prothésiste dentaire ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Prothésiste dentaire

Le prothésiste dentaire est employé comme salarié dans un laboratoire, en partenariat avec un ou plusieurs cabinets dentaires. Ses horaires de travail sont réguliers et il exerce le plus souvent seul.
• Il crée des prothèses : ces implants remplacent un élément manquant, les dents le plus souvent (bridges, ponts dentaires...).
• Il crée également des orthèses : ce sont des structures qui soutiennent ou facilitent le fonctionnement d'une partie de l'appareil bucco-nasal (il existe par exemple des orthèses dentaires anti-ronflement).
• Il travaille à partir d'une empreinte de la dentition que lui a envoyée le dentiste ou l'orthodontiste. Il en tire une maquette en cire, puis un moule en plâtre, dans lequel il coule de l'or, de l'argent, du métal, ou fixe de la résine synthétique, de la céramique.
• Il veille ensuite aux finitions : il ponce et polit les surfaces. L'ajustement doit être fait au millimètre près pour garantir le confort du patient et l'efficacité de l'appareil.
• Le métier est à la fois manuel et précis : le prothésiste utilise des instruments fins et des loupes.
• Une fois la prothèse terminée, elle est envoyée au cabinet dentaire : le prothésiste ne rencontre donc pas les patients. C'est le dentiste qui se charge de la pose de l'appareil.
• Il peut également être amené à réparer des prothèses ou orthèses qui sont abîmées ou qui nécessitent des ajustements importants.

Fiche Métier : comment devenir Prothésiste dentaire
CC BY 2.0 Julie Kertiesz

Devenir Prothésiste dentaire : Qualités requises

Le prothésiste dentaire fait un métier manuel de haute précision : il doit être minutieux et adroit . La création de prothèse ne laisse pas de place à l'à-peu-près et doit s'adapter parfaitement à la morphologie du patient. Cette dextérité manuelle s'appuie sur de solides connaissances théoriques (chimie, biologie), ainsi que des savoir-faire techniques (maîtrise des outils informatiques, métallurgie). Sens de l'observation et de l'esthétique et capacité à rester concentré sur des petites manipulations pendant de longues durées sont également nécessaires. Enfin, il est bien entendu essentiel de respecter scrupuleusement les règles d'hygiène du laboratoire.

Prothésiste dentaire : carrière / possibilité d’évolution :

Pour devenir prothésiste dentaire, il faut obtenir un Bac professionnel, mais il est recommandé de poursuivre ses études jusqu'à Bac+2 ou +3 si vous souhaitez, plus tard, obtenir un poste à responsabilités. Vous pourrez alors devenir chef d'équipe en laboratoire . Avec des connaissances en gestion (stocks, moyens techniques et financiers, ressources humaines) ainsi qu'un apport financier (les outils et matières premières sont assez coûteux), vous pourrez également reprendre ou créer votre propre laboratoire .

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1725 €

Devenir Prothésiste dentaire : formation nécessaire

En sortant du collège, vous devrez préparer, en trois ans, un Bac professionnel prothèse dentaire ou un BTM (Brevet Technique des Métiers) prothésiste dentaire . Ce sont les diplômes minimums pour exercer le métier. Vous pourrez ensuite poursuivre votre formation en préparant un BTS prothésiste dentaire puis une licence professionnelle, ou encore un BTMS (Brevet Technique des Métiers Supérieur) prothésiste dentaire .

Situation du métier / contexte pour devenir Prothésiste dentaire

Le métier offre de nombreux débouchés, car 77% des Français auront besoin d'une prothèse dentaire au moins une fois dans leur vie. Cependant, de plus en plus de clients font appel aux services dentaires à l'étranger, moins coûteux. La profession subit directement cette concurrence internationale . D'où l'importance de savoir s'adapter aux réalités du marché, ainsi qu'aux évolutions techniques (la création de prothèse fait de plus en plus appel à la Conception Assistée par Ordinateur par exemple).


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines, Techniques de laboratoire,

L'actualité du secteur / métiers liés

PARIS / CHANGER DE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EIML - Ecole Internationale de Marketing du Luxe de Paris
Grande École...
75012 Paris
ECV Nord Europe - École de Communication Visuelle
L'ECV - Ecole de...
59000 Lille
Sup de V, l'école supérieure de vente
Ecole dédiée à la...
78100 Saint-germain-en-laye

Sites du Groupe Amaury

Paris Job France Football L'equipe ASO Velo magazine Journal du Golf